Un outil clé-en-main pour créer votre site gratuitement
Sans connaissance
technique
Et l’enrichir avec
des options à la carte

La Légionellose

La légionellose est une infection pulmonaire grave, pouvant causer la mort dans 10 à 15% des cas.

Mise en évidence pour la première fois en 1976 lors d'un congré d'anciens combattants (légionnaires) aux Etats-Unis (182 personnes malades, 34 décès). La bactérie est donc appelée la légionelle et la maladie associée à cette bactérie la légionellose.

 

La légionellose se caractérise par une infection pulmonaire (pneumopathie), elle n'est transmissible qu'en respirant des micro-gouttelettes d'eau contaminées. Elle ne se transmet donc pas en buvant de l'eau contaminée ni de personne à personne directement.

Seuls les installations et ustensiles produisant des micro-gouttelettes sont donc à risques, c'est pour cela que les douches, brumisateurs, spas, bains à remous mais aussi les tours aéroréfrigérantes sont surveillés et que des analyses mesurant leur concentration en légionelles sont obligatoires et de manière périodique.

Epidémiologie

La légionellose se caractérise par une forte fièvre accompagnée de toux. Ses symptômes sont similaires à ceux de la grippe. L'incubation de la maladie peut aller jusqu'à 12 jours. Le seul traitement connu est un traitement lourd par antibiotiques (14 à 21 jours). Le taux de mortalité est de 10 à 15 %, certainement sous-évalué car beaucoup de cas de légionelloses ne sont pas mis en évidence du fait par exemple que le seul test de détection est un test par antigènes urinaires qui ne détecte que les Legionella pneumophila alors que la légionellose peut également être causée par d'autres espèces de légionella. Les personnes sensibles (personnes âgées, malades, immunodéprimés...) sont beaucoup plus à risques et présentent un taux de mortalité bien supérieur.

La légionellose est une maladie à déclaration obligatoire depuis 1987. Les premiers contrôles obligatoires (analyses de l'eau en laboratoire) datent du début des années 2000. depuis, le nombre de cas de légionellose en France s'est stabilisé entre 1200 et 1500 cas déclarés par an.

Caractéristiques

La légionelle est une bactérie que l'on retrouve dans tous les types de milieux aqueux : lacs, rivières, eaux stagnantes, sols humides, eau potable... Cette bactérie à la propriété d'aimer particulièrement les eaux chaudes. En effet elle se multiplie jusqu'à une température de 50°C et résiste à des températures jusqu'à 65°C, alors que la plupart des bactéries sont détruites au dessus de 40°C. La légionelle a aussi la particularité de pouvoir se multiplier à l'intérieur des amibes (là ou les autres bactéries sont détruites par les amibes).

La légionelle est donc particulièrement présente dans les eaux chaudes sanitaires (ECS) et donc dans tous nos réseaux d'eau chaude domestiques et publics. De plus comme les douches représentent l'une des causes majeures de contamination des poumons par la légionelle, les réseaux d'ECS doivent être particulièrement surveillés et contrôlés.